La relance de la MIBA exige des capitaux frais, selon le ministre provincial des Mines | RDC JobDays : L'actualité du monde professionnel
Annonces
      Restez connecter à l’actualité du monde professionnel au travers de notre site www.rdcjobdays.com et notre page facebook RDC JobDays.            L’Equipe dKaviServices / RDC JobDays vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et une heureuse année 2016 !!!            Restez connecter à l’actualité du monde professionnel au travers de notre site www.rdcjobdays.com et notre page facebook RDC JobDays.            L’Equipe dKaviServices / RDC JobDays vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et une heureuse année 2016 !!!            Diffuser vos offres d’emploi et appel d’offre sur RDC JobDays afin d’atteindre un large public cible tant en RDC qu’au niveau international.            Vos annonces et communiqués sur la bande passante de notre site. Nos contacts : +243(0)974 013 011 / info@rdcjobdays.com
La relance de la MIBA exige des capitaux frais, selon le ministre provincial des Mines
Publié lundi le 22 août 2016    Rubrique : Actualités    Source : mediacongo.net
La relance de la MIBA exige des capitaux frais, selon le ministre provincial des Mines
La relance de la MIBA exige des capitaux frais, selon le ministre provincial des Mines

La relance des activités de production de la Minière de Bakwanga (MIBA) exige des capitaux frais pour l’acquisition des engins d’exploitation, a fait savoir, mercredi 17 août à l’ACP, le ministre provincial des Mines, Energie, hydrocarbures, recherche scientifique et technologique de la province du Kasaï-Oriental, Robert Kabeya Kankenza, peu avant de prendre l’avion à l’aéroport international de Ndjili pour Mbuji-Mayi.

La MIBA, une importante société minière dans l’économie de la province et du pays, ne produit plus et devra rechercher des investissements, a dit le ministre évoquant la possibilité pour cette entreprise de céder certaines de ses concessions aux privés pour avoir des capitaux frais pouvant l’aider à reprendre son exploitation.

Par ailleurs, M. Kabeya a indiqué que les exploitants artisanaux de diamant, particulièrement les jeunes de cette province ne sont pas inquiétés, balayant d’un revers de main les allégations faisant état de l’exode des jeunes du Kasaï vers d’autres provinces notamment à Kinshasa en raison de ventes aux sociétés privées des concessions qui servaient d’exploitation artisanale. «Quelles sont ses sociétés, où sont-elles installées», s’est interrogé le ministre des Mines, précisant que la plupart des jeunes regagnent leur terroir après les fluctuations récentes du marché de diamant au niveau mondial. La MIBA, installée dans la capitale mondiale du diamant, a joué dans le passé un rôle de premier plan dans l’économie de la RDC particulièrement au budget de l’Etat.

Copyright © 2017dKavis - Services aux entreprises et aux particuliers - Mention Légale - Admin portal